Les infractions

_DSC0409_1

Qu’est-ce qu’avoir une «main morte»?

On déclare que la main d’un joueur est morte lorsque celui-ci commet une infraction mineure. Une main déclarée morte n’autorise plus au joueur le fait de se déclarer en tenpai en cas de nulle, ni de voler de tuile, ni de déclarer une victoire (ron ou tsumo). Un joueur aura une main déclarée morte dans les cas suivants:

  1. Si un joueur déclare un chii, pon, ou un kan invalide. Par exemple, un joueur qui aurait dans sa main une paire de 6 de bambou et qui vole un 9 de bambou croyant que c’est un 6;
  2. Si un joueur pioche au mauvais endroit dand le mur;
  3. Si un joueur a trop ou pas assez de tuile dans sa main;
  4. Si un joueur a accidentellement dévoilé une tuile du «dead wall» ou d’une main adverse.

Qu’est-ce qu’un chombo?

Certaines infractions graves sont punies plus sévèrement. Le chombo est une pénalité versée par le fautif à ses adversaires. Un joueur devra payer 2000 points aux autres joueurs et 4000 au donneur. Si le fautif est le donneur, il devrait payer 4000 points à tous les autres joueurs.

Suite à un chombo, on recommencera alors une nouvelle partie comme si la précédente n’avait jamais eu lieu. Les éventuelles mises riichi sont reprises par les joueurs et il n’y aura pas de compteur de tour bonus additionnel pour le donneur. De plus, si le joueur fautif est le donneur, celui-ci devra donner son titre de donneur au prochain joueur. Un chombo sera réclamé dans les cas suivants:

  1. Un joueur déclarerait avoir complété sa main sans que cela soit le cas;
  2. Un joueur dévoile une main noten alors qu’il était en riichi, suite à une partie nulle;
  3. Un joueur refuse de dévoiler sa main alors qu’il avait déclaré un riichi;
  4. Un joueur a déclaré un un kan caché invalide après avoir déclaré un riichi;
  5. Un joueur dévoile accidentellement, dû à une mauvaise manipulation, 5 tuiles du mur et/ou de sa main;
  6. Un joueur réclame une tuile, même après que sa main ait été déclarée morte;
  7. Un joueur fait un ron tout en étant en furiten ou temporairement en furiten.

Chombo! Chombo!

Si plusieurs chombo sont donnés simultanément, c’est le chombo déclaré par le joueur le plus près dans l’ordre de tour qui aura préscéance. Tous les autres chombo seront donc annulés.


Chombo! Ron!

Dans le cas où un ou plusieurs chombo (sévère pénalité) seraient donnés en même temps qu’un ron est déclaré, le ron sera complété et les chombo annulés.


Les défausses risquées

Dans certains cas précis, le fait de délibérément défausser une tuile potentiellement risquée peut être puni. Les tuiles sont dîtes risquées puisqu’elles aideraient potentiellement l’achèvement d’une main de grande valeur (Yakuman). Voici les circonstances où les défausses sont considérées trop risquées:

  1. Un joueur a exposé deux pon/kan de dragons et attend une tuile du troisième dragon laquelle est défaussée et appelée, complétant ainsi un Daisangen (Yakuman).
  2. Un joueur a exposé trois pon/kan de vents et attend une tuile du quatrième vent laquelle est défaussée et appelée, complétant ainsi un Shōsūshī (Yakuman).
  3. Un joueur a exposé trois pon/kan ou chi de la même couleur et attend une tuile de la même couleur laquelle est défaussée et appelée, complétant (ou aidant à compléter) ainsi un Chinitsu.
  4. Un joueur a exposé trois pon/kan ou chi de couleur «vert» et attend une tuile «verte» laquelle est défaussée et appelée, complétant (ou aidant à compléter) ainsi un Ryūīsō (Yakuman).
  5. Un joueur a exposé trois pon/kan d’honneurs et attend une tuile d’honneur laquelle est défaussée et appelée, complétant (ou aidant à compléter) ainsi un Tsūīsō (Yakuman).
  6. Un joueur a exposé trois pon/kan de terminales et attend une tuile de terminale laquelle est défaussée et appelée, complétant (ou aidant à compléter) ainsi un Chinrōtō (Yakuman).
  7. Un joueur a exposé trois kan et attend une tuile risquée (une tuile qui n’est visible ni dans les défausses, ni parmi les tuiles volées) laquelle est défaussée et appelée, complétant (ou aidant à compléter) ainsi un Sū kantsu (Yakuman).
  8. Un joueur défausse une tuile qui est appelée pour compléter un kan. Si le joueur ayant complété un kan gagne à l’aide de la tuile de remplacement, la valeur de la main sera calculée comme si elle avait été gagnée par tsumo et le joueur qui avait préalablement défaussé la tuile devra s’acquitter de payer la valeur de la main en totalité.
  9. Un joueur défausse une tuile risquée (une tuile qui n’est visible ni dans les défausses, ni parmi les tuiles volées) laquelle est défaussée et appelée, complétant une combinaison ou la main d’un joueur, alors qu’il ne reste que 5 tuiles ou moins dans le mur.

Si l’une de ces situations se présente, le joueur fautif pourra se voir puni d’avoir été «irresponsablement» négligent et ainsi payer la totalité de la main si elle est complétée par un tsumo (même si l’achèvement se fait lors d’un prochain tour). Par contre, si la main est complétée par un ron, ce sont à la fois le joueur fautif et le joueur qui a été précédemment négligent qui devront se séparer également la valeur totale de la main.